le cycle de domination : une imposture millénaire

Energétique Cohérente et MTC : Cycle de domination

Remplaçons-le par les trigrammes, démonstration à l'appui

Le cycle de domination : séduisant mais indéfendable

Extrêmement séduisant, le “cycle de domination” (je ne dirai pas “cycle Ko”, je refuse de faire semblant de parler Chinois), le cycle de domination, donc, est la pierre angulaire du système saisonnier dit “des cinq éléments”. Nous avons déjà vu ailleurs qu’il est absurde de prendre le centre du cercle pour le mettre à la périphérie (voir “Energétique cohérente et MTC : cycles saisonniers”).
Mais il est vrai que le cycle de domination semble expliquer de façon séduisante le fonctionnement des émotions.
Nous allons montrer, sur deux exemples, que l’énergétique cohérente l’explique encore mieux, sans le faire payer par une absurdité de départ.

La tristesse domine la colère

Prendre conscience du malheur qui afflige notre interlocuteur fait retomber la colère comme un soufflé.

  • Poumons/Gros Intestin est le lieu de l’émotion “tristesse”.

  • Foie/vésicule biliaire est le lieu de la colère.

  • C’est merveilleux. Le cycle de domination fonctionne : un élément régule l’élément situé deux étapes plus loin.

Diagramme energetique cohérente

La réflexion domine la peur

Si l’on arrive à réfléchir, on diminue ou annule la peur. La plupart n’y arrivent pas du tout spontanément, il faudrait alors renforcer par un procédé thérapeutique :

  • Estomac-Rate Pancréas, qui serait le lieu de la réflexion.

  • De façon à ce que cet élément régule Reins/Vessie, situé deux points plus loin. Et lieu de la peur.

Démontage

Pourquoi certains éléments hébergeraient-ils des émotions négatives : tristesse, colère, peur ; alors que d’autres hébergeraient de nobles émotions : réflexion (estomac-rate/pancréas), joie (coeur) ?

Remontage

Une colère exprimée, verbale ou physique, est un excès d’affirmation de soi. C’est Vésicule Biliaire en excès. Un peu de Chinois pour une fois : “Ta T’an” (“grosse vésicule”) désigne les personnes tyranniques, qui veulent toujours commander, diriger.

L’excès d’affirmation de soi, dont la colère centrifuge est un cas particulier, est régulé par l’opposé axial : Poumons, lieu de l’empathie...

Et réciproquement !

L’excès d’empathie, qui pourrait nous faire basculer dans la soumission, l’absence de réaction face aux agressions, est régulé par l’Affirmation de soi.

Ces fonctions, clairement opposées et complémentaires, s’affichent comme telles :

Ces fonctions, clairement opposées et complémentaires, s’affichent comme telles :

Diagramme energetique cohérente

Quid de Estomac-Rate/pancréas ? En général c’est ici que l’on m’attend au virage : “Si E-R/P est au centre, comment va-t-il faire ? A quoi va-t-il bien pouvoir opposer le centre ?”

Tout d’abord… Estomac-Rate/Pancréas n’est pas le lieu de la réflexion. C’est le lieu de la PONDÉRATION. Dont la réflexion est un aspect. Pondérer, c’est prendre 2/3 de ceci, 1/6 de ça, et 1/6 de cela. Et l’instant d’après, procéder à un tout autre dosage.

C’est désastreux pour le cycle de domination. La Pondération pondère tout. Par conséquent elle domine absolument tout, y compris la peur, et heureusement car celle-ci n’est pas du tout hébergée par Reins/Vessie.

Pardon : elle n’est pas hébergée QUE par Reins/Vessie.

Objection : mais si la pondération pondère tout, on n’a plus besoin de la périphérie ? On garde estomac-rate-pancréas, on procède à l’ablation chirurgicale du reste, en plus d’une cure d’amaigrissement on n’aura plus de problèmes émotionnels ?

Réponse : la pondération ne pondère qu’avec ce qui existe. S’il n’y a rien en face de l’excès, que peut-on y prendre, puisque c’est vide ? Il faut d’abord renforcer ce qui est en vide. Puis pondérer.

Diagramme energetique cohérente
Conclusion

Le centre reste au centre et joue son rôle : maintenir la juste tension entre les différentes fonctions complémentaires, sans jamais s’identifier à aucune. Le centre n’est étranger à aucun des points de la périphérie puisque c’est lui qui les définit. Mais il ne peut pas être réduit à une seule portion. Comme par un heureux hasard, la MTC associe Rate-Pancréas au tissu conjonctif. Or, tout organe est du tissu conjonctif qui s’est différencié.

Par comparaison, le cycle de domination, outre qu’il exporte et même déporte le centre, évoque un peu le jeu papier, caillou, ciseaux… Le caillou casse les ciseaux qui ne peuvent pas répliquer. Si le psychisme humain, si l’énergétique, si la physiologie humaine fonctionnaient selon ce principe, l’espèce aurait disparu depuis longtemps.

Nous contacter

Énergétique Cohérente ® - 2019 - Tous droits réservés
Une création Netsitting